Aide d'urgence

LIBAN - Beqaa Valley Liban - Education en situation d'Urgence (LIBAN)
LIBAN Beqaa Valley

Contexte et Actualités

Le conflit syrien, qui a débuté en 2011, a impacté significativement la sous-région (Turquie, Liban, Jordanie, Egypte) par l’afflux de plus de cinq millions de réfugiés. Après la Turquie, c’est le Liban qui accueille le plus grand nombre de réfugiés syriens. L’ensemble des acteurs estime, aujourd’hui, la population syrienne réfugiée au Liban à environ 1.500.000 personnes, dont plus de 50% de mineurs, filles et garçons.
Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires, environ 50% des enfants et jeunes syriens vivant au Liban ne fréquentent pas du tout l’école. De plus, lorsqu’ils sont scolarisés, la majorité de ces enfants souffrent de traumatismes consécutifs aux situations qu’ils ont vécues, traumatismes qui exigeraient une prise en charge spécifique, loin d’être accessible dans ces établissements. Par ailleurs, au Liban, le taux de chômage est de 29% chez les jeunes de 15 à 24 ans et le marché de l’emploi n’offre pas de réelles perspectives pour ceux qui ne disposent pas d’un diplôme ou d’un métier. De ce fait, les opportunités d’emploi pour les jeunes syriens sont très faibles et ce phénomène est accentué par le manque de formation.
Sans éducation ou formation professionnelle, les enfants risquent d'être soumis à un travail dangereux, de se marier trop tôt ou même d'être enrôlés dans des groupes armés ou des spirales comportementales négatives. Les jeunes réfugiés au Liban sont donc extrêmement frustrés de ne pas avoir accès à une éducation de qualité, à des services de base et de protection et à un emploi ou des opportunités pour pouvoir gagner leur vie.

Objectif du programme

Le projet vise à proposer des formations adaptées à 770 enfants et jeunes réfugiés syriens et issus des familles libanaises vivant dans la plaine de la Bekaa et affectés par la crise syrienne. Ce projet vise donc deux types de bénéficiaires :
     - les familles syriennes vulnérables réfugiées dans la région de Bekaa, subissant des conditions de vie difficiles et n’ayant pas d’opportunité d’emploi et
     - les libanais défavorisés des communautés d’accueil dont la vulnérabilité préexistante se trouve exacerbée par l’afflux de réfugiés.
Grâce à ce projet d’éducation, ces 770 enfants, de 6 à 21 ans, recevront des cours de compétences de vie, une initiation à l’informatique, un enseignement de base combiné à un soutien psychosocial ou une formation professionnelle pratique, afin de renforcer leur résilience et de faciliter leur employabilité. Plus qu’une réponse à la situation d’urgence que connait cette région aujourd’hui, ce soutien va donc permettre d’améliorer la qualité de vie de ces enfants et de leurs familles à long terme.

SOS au Liban

SOS Villages d'Enfants Liban a commencé ses interventions en faveur de la protection des enfants,  des jeunes et des familles depuis la fin des années 1960. En 1969, un premier village d’enfants a été ouvert à Bhersaf pouvant accueillir jusqu’à 106 enfants. En 1975, c’est à Beyrouth qu’un centre social a été ouvert pour soutenir des familles et renforcer leurs capacités à mieux prendre en charge leurs enfants. Un service de soutien psycho-social est aussi accessible aux 525 bénéficiaires de ce programme. Ensuite, en 1982, au Sud du pays à Sferai un village d’enfants pouvant accueillir jusqu’à 90 enfants a été mis en fonction.  L’ouverture d’une école maternelle a complété ce dispositif. En 1995 à Kfarhay, un troisième village d’enfants a été ouvert et accueille à présent 55 enfants. Enfin depuis 2005, un village d’enfants a été ouvert à Ksarnaba dans la plaine de la Bekaa.
 SOS Village d’Enfants Liban a également mis en place un centre d’accueil provisoire et de soins pour les enfants réfugiés non accompagnés à Khenshara, fournissant soutien éducatif, soutien psychosocial et activités de loisirs.
Sur le plan national, SOS Villages d’Enfants Liban supporte directement 1.368 enfants et jeunes encadrés par un personnel qualifié comptabilisant 135 collaborateurs.

Financement


Ce projet est mis en œuvre avec le co-financement du Ministère des Affaires étrangères (Direction de la Coopération au Développement), sur une période de 16 mois. Nous avons néanmoins besoin de votre soutien afin de nous permettre de poursuivre et de pérenniser notre action. Pour soutenir les enfants au Liban, il est possible de faire un don en ligne via "Faites un Don".