IRAK - Gouvernorat de Ninewa Soutien psychosocial à 1.400 enfants affectés par le conflit armé (IRAK)

Contexte et Actualités

La situation humanitaire en Irak est entrée dans une nouvelle phase. Les combats contre l'État Islamique (EI) ont pris fin et des centaines de milliers de personnes déplacées sont retournées dans leurs communautés. Au cours des trois dernières années, hommes, femmes, filles et garçons ont vécu la violence, ont été privés d’accès aux services de base et soumis à l’exploitation, au harcèlement et à l’intimidation. Les enfants ont été particulièrement touchés par le conflit et l'instabilité persistante. Beaucoup ont subi le traumatisme de voir des membres de leur famille tués ou enlevés, ou ont eux-mêmes survécu à des enlèvements, des tortures, des viols ou des trafics. La pauvreté est désormais répandue et touche à la fois les familles déplacées et les communautés d'accueil. Les familles à travers le pays ont été incapables de couvrir leurs besoins essentiels et ont dû développer des stratégies d'adaptation qui ont souvent eu un impact négatif sur les enfants telles que le travail des enfants et le mariage précoce.
Le gouvernorat de Ninewa (Ninive) – lieu de mise en œuvre du projet - est situé dans le nord-ouest de l’Irak, sa capitale Mossoul est la troisième plus grande ville du pays. Depuis que Mossoul a été libérée de l'EI en juillet 2017, la situation humanitaire est restée dramatique. En février 2018, Ninewa accueillait la proportion la plus élevée de personnes déplacées dans le pays et comptait 1 172 448 personnes de retour soit 121 568 familles. Certaines zones telles que Sinjar et l'ouest de Mossoul sont presque complètement dévastées ce qui entraîne un appauvrissement très important de la population avec peu ou pas d'indemnisation par l'Etat. Le retour est donc parfois bien pire que la vie dans les camps.

Objectif du programme

Le projet, d'une durée de deux ans, propose de fournir des services de santé mentale et soutien psychosocial à des familles déplacées ou sur le retour et aux communautés d'accueil dans le gouvernorat de Ninewa en Irak.
Dans ce but, les enfants et les adolescents seront formés pour faire face et surmonter leurs traumatismes. Des activités artistiques et récréatives seront conçues pour rétablir la normalité et améliorer leur bien-être psychosocial. Les adolescents seront soutenus dans leur mobilisation. Organisés en associations, ils permettront de faire le lien entre les familles déplacées et leur communauté d’accueil pour, qu’ensemble, ils puissent à terme trouver des solutions à leurs problèmes. Les parents et tuteurs seront également formés pour surmonter leur détresse psychosociale et avoir les connaissances et les compétences nécessaires pour soutenir leurs enfants.
Ce n’est pas tout. Ce projet se voulant favoriser la cohésion sociale de toute la communauté, les enseignants, les bénévoles et le personnel des organisations locales seront également formés sur les différentes étapes de développement de l’enfant afin de mieux répondre aux besoins de ceux-ci.
Le soutien proposé s’inscrit donc dans la durée, la communauté devant, à terme, être capable de répondre elle-même et de manière appropriée aux besoins psychosociaux de ses membres et de savoir mieux résister aux crises futures.

SOS en Irak

SOS Villages d’Enfants Irak travaille depuis 2016. Son intervention a ciblé les populations déplacées dans les camps et les communautés d'accueil en proposant principalement un soutien psychologique et psychosocial à des enfants et familles dans le gouvernorat de Dohuk. Ce projet a permis d’avoir un impact significatif sur la résilience d’enfants et de jeunes ainsi que leurs parents en touchant plus de 10.000 bénéficiaires.
En 2018, SOS Villages d’Enfants Irak a étendu son action en proposant une approche similaire au sein de camps de personnes déplacées et de communautés d’accueil du gouvernorat de Ninewa.


Financement


Ce projet est mis en œuvre avec le co-financement du Ministère des Affaires étrangères (Direction de la Coopération au Développement), sur une période de 2 ans. Nous avons néanmoins besoin de votre soutien afin de nous permettre de poursuivre et de pérenniser notre action. Pour soutenir les enfants en Irak, il est possible de faire un don en ligne via "Faites un Don".