COLOMBIE - La Guajira / Santander Intervention d'urgence pour les réfugiés et migrants vénézuéliens (COLOMBIE)

Contexte et Actualités

Ce début d’année 2019 est marqué au Venezuela par une amplification de la crise politique, institutionnelle, économique et sociale. On assiste à une escalade des tensions alors qu’un bras de fer est engagé entre le Président Nicolas Maduro et Juan Guaido, président de l’Assemblée nationale qui, le 23 janvier 2019, s’est auto-proclamé « président en exercice par intérim ».
Depuis plusieurs années, la situation socio-économique ne cesse d’empirer et impacte fortement la vie quotidienne de la population. Alors que le Président Hugo Chavez avait engagé le pays dans de profondes transformations sociales et politiques et avait réussi à mettre en place des programmes qui ont permis d’améliorer l’accès des plus démunis à la santé, à l’éducation, à l’alimentation, à l’emploi et au logement et de réduire significativement la pauvreté, la situation humanitaire est devenue dramatique et les besoins de la population sont énormes.
Hyperinflation, pénuries de nourriture et de médicaments, délitement des programmes sociaux, insécurité… poussent des centaines de milliers de personnes sur le chemin de l’exil. Depuis 2015, 3,4 millions de personnes, plus de 10% de la population, ont fui vers d’autres pays de la région (Colombie, Pérou, Chili, Equateur…), voire au-delà. Plus d’1,1 million d’entre elles ont ainsi trouvé refuge en Colombie et jusqu’à peu des milliers d’autres traversaient chaque jour la frontière pour acheter à manger, travailler ou recevoir des soins.

Objectif du Programme

SOS Villages d’Enfants Colombie a démarré en juin 2018 le programme d’aide d’urgence “Take my hand” pour soutenir les réfugiés et migrants vénézuéliens. Coordonnée avec les autorités et d’autres organisations humanitaires, cette intervention se développe pour aider des mineurs non accompagnés, épauler des familles sans abri qui comptent rester temporairement dans le pays, protéger enfants et adolescents de toutes les formes de violences auxquelles ils sont exposés, proposer aux jeunes activités pédagogiques et socioculturelles, prévenir la séparation familiale et renforcer la prise en charge parentale.

Depuis le début du programme, l’association a accompagné plus de 600 enfants et 450 parents/tuteurs dans les départements de La Guajira (nord) et de Santander (centre nord) où elle a aussi distribué colis alimentaires et kits d’hygiène à plus de 1.900 Vénézuéliens. Elle a ouvert des Espaces Amis des Enfants à Villa del Sur, Riohacha, Maicao et Uribia où des centaines de jeunes peuvent d’adonner à des activités éducatives et récréatives.
SOS Villages d’Enfants Colombie aide des enfants réfugiés non accompagnés sur le chemin de l’exil (soutien direct) ou sur place (prise en charge alternative) tout en essayant de les réunifier avec leurs parents, des membres de leurs familles éloignées ou des proches qui peuvent les accueillir chez eux. Elle propose également des logements temporaires et d’autres services essentiels comme un soutien nutritionnel ou une aide en matière de transport à des familles migrantes par ailleurs référées à des spécialistes (santé, éducation, soutien légal, santé mentale), la priorité étant donnée à des familles en grand risque de séparation.

SOS en Colombie

Active depuis 1971, SOS Villages d’Enfants Colombie vient en aide à plus de 11.500 jeunes et adultes à travers ses infrastructures (e.a. 7 Villages d’Enfants SOS) aux quatre coins du pays, de Cartagena au Nord à Ipiales au Sud en passant par Bogotá. A côté de ses programmes de prise en charge alternative pour les enfants qui se retrouvent seuls, l’association s’attache à renforcer les communautés, autonomiser les familles et optimiser l’employabilité des jeunes. Elle gère des aides d’urgence après des catastrophes naturelles, comme en 2017 à Mocoa suite aux coulées de boues meurtrières (plus de 200 enfants et 60 familles soutenus via un accompagnement psychosocial et des actions communautaires). Depuis 2018, elle intervient pour les réfugiés et migrants vénézuéliens.

Financement


Ce programme d’aide d’urgence est soutenu par l’Institut de la Banque européenne d'investissement. Vous pouvez vous aussi vous engager pour les enfants vénézuéliens réfugiés en Colombie en faisant un don en ligne via « Faites un don ».