Actualités

31-07-2018

La solidarité en Grèce

Dans la nuit du 23 au 24 juillet, la Grèce a subi l’incendie le plus meurtrier de son histoire. Le bilan est très lourd, 91 morts, des centaines de blessés et des milliers de maisons détruites ou endommagées. Il pourrait encore s’alourdir.

Active depuis 1975, SOS Villages d’Enfants Grèce qui vient en aide à plus de 4.200 bénéficiaires à travers ses infrastructures et ses programmes et qui, depuis 2015, répond à la crise des réfugiés, a immédiatement réagi et décidé d’apporter son soutien aux enfants et aux familles victimes des incendies.

Du côté de SOS, l’ensemble des bénéficiaires et collaborateurs sont sains et saufs et le foyer pour bébés de Pendeli (au nord-est d’Athènes) qui était sur le point d’être évacué a finalement été épargné alors que les vents ont au dernier moment changé de direction.

Dans un esprit de solidarité, SOS Villages d’Enfants Grèce entend aider les communautés sinistrées notamment à travers un soutien psychosocial. George Protopapas, directeur de l’association, a déclaré : « En coopération avec le gouvernement grec, nous allons mettre à disposition un travailleur social, un psychologue et un psychologue pour enfants qui, grâce à deux unités mobiles, pourront soutenir les enfants et les familles de Mati, Rafina et Kinetta. Nous poursuivons la discussion avec le gouvernement pour dispenser un soutien aux enfants blessés et aux familles qui ont perdu leur foyer »