Actualités

30-06-2017

Bilan des activités de SOS à Mocoa

Entre avril et fin mai, après avoir évalué la situation à Mocoa, SOS Colombie a déployé une équipe d’aide d’urgence pour venir en aide à la population et accompagner les familles, en portant une attention toute particulière aux jeunes qui avaient perdu ou avaient été séparés de leurs parents et à ceux souffrant de maux post-traumatiques. L’association SOS s’est notamment occupée de trois cas en partenariat avec les services compétents. Deux enfants qui avaient perdu leurs tuteurs ont été pris en charge par des parents éloignés et un enfant qui ne bénéficiait pas d’une protection adaptée a reçu le soutien nécessaire.

« Canto de Esperanza »
Suite aux discussions de SOS avec ses partenaires, il est rapidement apparu qu’un soutien psychosocial aux enfants et aux adolescents serait prioritaire. Par ailleurs, il était nécessaire d’accompagner les familles sur le chemin de la réhabilitation et de renforcer leurs capacités en matière de résilience. C’est pourquoi SOS a mis en place une équipe composée entre autres de 3 spécialistes (travailleur social, psychologue et pédagogue).
Après avoir distribué des produits de première nécessité (eau, nourriture non périssable, vêtements et couches pour bébés), l’association a rapidement ouvert un centre de développement familial dans le quartier meurtri d’El Progreso pour servir d’espace d’accueil aux enfants alors que nombre d’entre eux, privés d’école, n’avaient plus d’espaces sécurisés où jouer. A côté du soutien psychosocial pour aider les jeunes à surmonter leurs traumatismes, l’équipe a fait appel à la musique comme élément de reconstruction émotionnelle et d’intégration. Ainsi est né le chœur « Canto de Esperanza ».

Bilan à la fin mai des activités engagées par SOS pour renforcer les capacités des enfants, familles et communautés :
• Soutien direct (65 familles)
• Soutien psychosocial (93 enfants)
• Soutien en réhabilitation émotionnelle (87 parents/tuteurs)
• Activités artistiques et musicales (70 enfants)
• Distribution de kits ludiques/créatifs (200 enfants)
• Sensibilisation à la protection de l’enfant (100 parents/tuteurs)
• Ateliers sur les situations d’urgence pour les enfants (20)
• Ateliers familiaux sur la gestion du stress post-traumatique (45)
• Ateliers communautaires sur la prévention des catastrophes (partenaire local)
• Ateliers communautaires sur le soutien émotionnel
• Plans de développement familial (60% des familles concernées)
• Procédures engagées pour l’accès de familles sinistrées à des services publics (6)

Le programme s’est poursuivi au mois de juin et des actions sont entreprises (e.a. recherche de partenariats institutionnels) pour que les familles puissent bénéficier d’un accompagnement durable.