La voix des collaborateurs SOS

Publié le : 28-07-2020

En ces temps troublés, pleins de défis et d’incertitudes, les équipes de SOS Villages d’Enfants continuent de s’engager, avec force et conviction, aux quatre coins du monde pour atténuer les impacts multiples de la crise liée au Covid-19 sur les bénéficiaires des programmes. Sur le terrain, les collaborateurs SOS restent mobilisés et ce malgré les nombreuses difficultés auxquelles ils doivent faire face pour pouvoir poursuivre les activités et répondre aux nouveaux besoins. Depuis l’apparition du coronavirus, ils sont à pied d’œuvre pour mettre en place des mesures pour protéger les enfants et leurs familles, constituer des équipes de gestion de crise, préparer des réponses en adaptant les activités et en travaillant autrement pour aider de manière efficiente les bénéficiaires et leurs communautés à surmonter la crise et ses conséquences sur le long terme. Nous ne pouvons que saluer le courage et l’implication des équipes SOS dans le monde.

Cet engagement sans faille des collaboratrices et collaborateurs SOS est une constante au sein de l’organisation mondiale. Car, quand des enfants grandissent dans des environnements non stimulants, les effets peuvent durer toute une vie, créant un cycle néfaste se répétant d’une génération à l’autre. C’est pourquoi SOS Villages d’Enfants s’attache à réunir une large palette de compétences afin que les enfants, les familles et les communautés reçoivent les soins et le soutien dont ils ont besoin pour surmonter les difficultés et les épreuves de la vie. Les équipes SOS sont professionnelles et possèdent les connaissances et les expériences requises, chacune dans son champ d’action. Leur passion et leur intégrité apportent à leur travail un aspect chaleureux et une touche d’empathie. Leur dévouement aide les enfants à se projeter dans l’avenir.



Active dans 136 pays et territoires, SOS Children’s Villages International peut ainsi s’appuyer sur ses quelque 38.000 collaboratrices et collaborateurs. Parmi eux, Hilaire, travailleur social chez SOS Villages d’Enfants Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, qui évoque son enfance et ses liens avec la communauté. « Ce que j’apprécie le plus est de voir que ces familles me considèrent comme un parent » souligne-t-il fier de pouvoir travailler auprès de la communauté qui l’a vu grandir.

Découvrez ici son témoignage :