Journée mondiale contre le travail des enfants

Publié le : 12-06-2020

C’est en 2002 que l’Organisation Internationale du Travail OIT lança la Journée contre le travail des enfants, fixée au 12 juin. Cette journée est donc l’occasion de mettre en avant une situation qui perdure dans de nombreux Etats en dépit de la ratification par de nombreux pays des conventions internationales visant à protéger ces enfants.
 
Au niveau mondial, on estime déjà que 152 millions d’enfants âgés de 5 à 17 ans sont victimes du travail des enfants dont 73 millions accomplissent des travaux dangereux (UN, 2020). Cette année, la situation est particulièrement inquiétante. La pandémie de COVID-19 et ses chocs socio-économiques ont des conséquences énormes sur la vie et les moyens de subsistance des populations. Ces millions d’enfants contraints à travailler pour aider leurs familles courent le risque de voir leur situation s’aggraver davantage. D’autres risquent de s’ajouter à ce nombre déjà astronomique.
 
Depuis sa création il y a 45 ans au Luxembourg, SOS Villages d’Enfants Monde s’engage à travers les projets qu’elle soutient et les programmes qu’elle met en place dans le domaine du développement à lutter contre le travail des enfants. Les programmes SOS assurent prise en charge et protection des enfants vulnérables et participent ainsi à la lutte globale contre ce fléau. Plus important encore, les équipes sensibilisent les communautés locales aux droits de protection de l’enfant contre toute sorte de violence, d’abus, d’exploitation et de négligence, y inclus le travail des mineurs.
 
Nos programmes de développement PACOPE, mis en place en Afrique de l’Ouest, ont comme objectif l’amélioration de la situation des familles ainsi que la mise en œuvre de la protection des enfants à tous les niveaux afin de leur permettre de se développer dans un milieu sain et protecteur.
 
Plus d’information sur ces programmes ici.