Népal: 5 ans après le séisme

Publié le : 25-04-2020

Il y a exactement cinq ans, le 25 avril, un puissant séisme dévastait le Népal. SOS Villages d’Enfants Népal a été une des premières organisations à réagir. Elle a mis en place un grand programme d’aide d’urgence et de réhabilitation qui s’est notamment concentré sur l’accès à l’éducation et sur le soutien des écoles. Cela a été le cas à Bhimtar où la Bhimeshwori Higher Secondary School a pu être reconstruite et aménagée en partenariat avec les autorités et la communauté locale. Un projet que notre association a appuyé depuis le Luxembourg grâce à ses challengers (Nepal Challenge 2017) et donateurs.

Il en a été de même au nord-est du Népal, à Dolakha, région touchée de plein fouet par le tremblement de terre, où SOS Villages d’Enfants Népal a contribué activement à la reconstruction de la Shree Surkhe Secondary School qui compte aujourd’hui parmi les plus modernes et les mieux équipées de la région. La jeune Divya* y est élève, elle nous en parle.

Nepal-ERP-Dolakha-Shree-Surkhe-School-7.jpg« Le nouveau bâtiment est magnifique » dit Divya, 15 ans, élève en neuvième année, à propos de la Shree Surkhe Secondary School qui se trouve sur un plateau surplombant une vallée. « Nous avons de belles tables et de beaux bancs. En plus de cela, nous n’avons pas besoin de nous inquiéter quelle que soit la saison ».

Cinq ans plus tôt, le futur des enfants de la région était bien incertain alors que le tremblement de terre du 25 avril avait rasé écoles et maisons de Dolakha. La Shree Surkhe Secondary School, alors faite de boue et de pierres, était en ruines. « J’étais si effrayée que je n’aurais pas été capable de retourner à l’école pour y retrouver mes amis » se rappelle Divya, ajoutant « c’était les jours les plus noirs de ma vie ».

Grâce au soutien de donateurs du monde entier, SOS Villages d’Enfants Népal a pu intervenir rapidement dans cette région particulièrement dévastée et située près de l’épicentre du séisme. Sa réponse d’urgence a d’abord permis d’apporter les premiers secours à la population locale de la région puis de travailler aussi vite que possible à la réhabilitation de la Shree Surkhe School qui accueillait alors environ 300 élèves. Un centre d’apprentissage temporaire a même été construit sur une zone encore utilisable, là où se trouvaient les ruines de l’ancien bâtiment.

Les élèves ont reçu des kits éducatifs et des classes spéciales leur ont permis de continuer à apprendre et à retourner aussi vite que possible à leurs enseignements. Dans tout le pays, quelque 4.300 kits éducatifs ont été distribués par SOS Népal à des élèves dans différentes régions et 4.800 enfants ont reçu des habits chauds pour affronter le froid extrême. Au total, neuf écoles auront été rénovées et trois nouvellement construites, elles bénéficient à quelque 3.100 élèves du Népal.

En avril 2018, c’est un tout nouveau bâtiment résistant aux séismes qui a été inauguré et remis au district scolaire. Le principal de la Shree Surkhe School, M. Shrestha, se dit heureux de pouvoir dispenser un enseignement dans un bâtiment moderne et bien équipé. Le nouveau bâtiment a de l’eau potable et des sanitaires. Grâce au soutien de SOS Villages d’Enfants Népal, l’école bénéficie aussi d’un espace informatique et d’instruments de musique.

« Alors que de nombreuses écoles communautaires attendent toujours d’être reconstruites, nous, élèves, parents, tuteurs et membres de la communauté nous nous sentons chanceux d’avoir reçu le soutien de SOS Villages d’Enfants Népal. L’école a été remise à temps et a tout de suite fonctionné ce qui a limité les retards dans l’éducation des élèves » dit M. Shrestha.

 *le prénom a été changé pour des raisons de protection.