Irak : un jour avec Rosa

Publié le : 21-02-2020

Tout au long de ce mois de février, Sven Fielitz, professionnel luxembourgeois de freestyle football, se lance un défi afin de récolter des fonds pour notre organisation. L’argent récolté ira à notre projet en Irak et permettra d'améliorer le bien-être d’enfants de ce pays traumatisés par la guerre et de leurs familles. Aujourd’hui, nous voulions vous présenter un exemple de ce que ces enfants ont traversé. Voici l’histoire de Rosa*.
 
Irak : un jour avec Rosa
 
Rosa est une jeune fille de 12 ans qui a dû fuir sa ville natale avec sa famille et s’est retrouvée dans un camp pour personnes déplacées à Dohuk. Il y a cinq ans, Daech attaquait leur village situé dans la région de Sinjar, au nord-ouest de l’Irak, et les a chassées, comme des milliers d’autres Yézidis, de leur maison.
 
C’est en août 2014 que Rosa, ses frères et sœurs et sa mère ont échappé à l’offensive de Daech. Ce jour-là, son père était au travail à Erbil, à environ 220 km de chez eux. Elle n’avait que sept ans mais Rosa a toujours en mémoire les horribles souvenirs de leurs sept jours de marche dans les montagnes de Sinjar. Elle se souvient de la faim et de la soif qui la tenaillaient et des nuits à dormir dehors, à même le sol. Mais les images les plus terrifiantes sont celles liées aux violences vues sur le chemin vers Dohuk. « Quand je me rappelle quelque chose d’effrayant, je ferme mes yeux et je repense au moment où nous sommes arrivés à Erbil et où j’ai revu mon père », dit Rosa.
 
Elle a fini le cycle des Teaching Recovery Techniques (TRT) développés par la Children and War Foundation et que SOS Villages d’Enfants a repris pour prodiguer une assistance psychologique aux enfants qui ont fait l’expérience d’événements traumatiques. Ce programme les aide à reconnaître leurs peurs à travers des techniques qui leur permettent de faire face et de surmonter leurs traumatismes.
 
Après les cours, Rosa rejoignait l’Espace Ami des Enfants de SOS où elle jouait et apprenait dans un environnement protégé. Là, les enfants participent à des activités éducatives et s’adonnent à des jeux conçus tout spécialement par l’équipe SOS. Ces activités leur redonnent le sens de la normalité et les aident à améliorer leur état psychologique et à se développer. L’Espace Ami des Enfants fonctionne comme un centre où différents services sont proposés aux enfants et à leurs tuteurs pour renforcer leur résilience.
 
Pour soutenir ce beau projet et l’initiative de Sven, rendez-vous sur notre page GivenGain !
 
Visitez notre page « Projets » pour en savoir plus sur notre programme en Irak.
 
*le prénom a été changé pour des raisons de protection.

© photo : Ari Jalal