Coronavirus : la situation dans nos pays partenaires (Guinée)

Publié le : 06-04-2020

Coronavirus : la situation dans nos pays partenaires (Guinée)

Début avril, presque tous les pays du continent africain (52 sur 54) étaient touchés par l’épidémie de Covid-19. Si les chiffres ne semblent pas encore alarmants, l’on compte pourtant déjà au 5 avril plus de 7.600 cas positifs et plus de 300 décès. Le pire est à venir si la solidarité internationale ne se met pas rapidement en place. Aux quatre coins de l’Afrique, les mesures de protection se durcissent, états d’urgence, confinement et fermeture des écoles et des lieux publics se généralisent. Notre inquiétude est grande pour nos partenaires SOS en Afrique subsaharienne. Nous restons engagés au Luxembourg pour les appuyer dans leur réponse à l’épidémie et pour permettre la poursuite des programmes. Nous partageons avec vous des nouvelles du terrain.

Guinée

En Guinée, où nous sommes engagés à travers quatre Programmes d’Accompagnement des Communautés pour la Protection de l’Enfant (Conakry, Kankan, Labé, N’Zérékoré), la situation récente est marquée par des troubles socio-politiques et la tenue d’un référendum constitutionnel vivement contesté. Depuis des mois, les manifestations sont réprimées et les troubles entrainent le blocage des activités économiques et sociales dans la plupart des villes et des régions. C’est dans ce douloureux contexte que le coronavirus a fait son apparition dans la capitale Conakry à la mi-mars (116 cas positifs dans le pays en date du 5 avril). Pour l’heure, le pays a décidé de fermer les frontières jusqu’au 30 avril et interdit les regroupements de plus de 50 personnes (20 personnes à Conakry). S’il n’y a pas encore de mesures de confinement, les écoles sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

Début avril, il n’y avait heureusement pas de cas parmi les bénéficiaires et les équipes des PACOPE. SOS Villages d’Enfants Guinée a mis en place une équipe de gestion de crise avec des relais locaux sur chaque site. Les activités des PACOPE ne sont pas remises en cause mais l’approche a changé. Il s’agit de proposer une sensibilisation à la prévention du Covid-19 aux familles bénéficiaires et aux communautés et de distribuer aux familles des kits d’hygiène pour le lavage des mains. Alors que les activités de sensibilisation collectives ont dû être arrêtées, les agents de terrain avec les organisations à base communautaire comme les AVE&C, les Comités de Protection de l’Enfance et les Clubs d’Enfants planifient désormais des visites individuelles aux familles. Quant aux AVE&C qui ne comptent jamais plus de 25 membres, une fois équipées de matériel de protection, elles devraient pouvoir continuer à se réunir. Ces actions ne pourront démarrer que lorsque le matériel de protection (masque, gel hydro-alcoolique…) sera disponible.

SOS Villages d’Enfants Guinée a d’urgence besoin de ce matériel (45.000€) pour protéger les quelque 3.200 enfants et 780 familles des quatre sites d’intervention des PACOPE, les participants des 180 AVE&C et les membres des Comités de Protection de l’Enfance ainsi que les équipes SOS. Si vous souhaitez aider SOS Guinée, vous pouvez faire un don sur le CCPL IBAN LU65 1111 0050 0053 0000 (mention « Urgence Guinée - pandémie de Covid-19 ») ou en ligne sur sosve.lu.