Un message pour nos donateurs à l’heure de la pandémie de COVID-19

Publié le : 23-03-2020

Un message pour nos donateurs à l’heure de la pandémie de COVID-19


Nous sommes tous, d’une manière ou d’une autre, touchés par l’épidémie de COVID-19. Nos vies quotidiennes sont affectées et nos habitudes ont changé. Votre soutien permet aux enfants et aux adolescents dont nous nous occupons d'avoir la protection dont ils ont besoin dans les moments difficiles que nous connaissons actuellement. Nous faisons de notre mieux pour nous assurer que les enfants et les familles que vous parrainez restent en sécurité à l’heure de cette pandémie mondiale.

SOS Villages d'Enfants prend des mesures en se basant sur les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé. Dans chaque pays, le personnel local a mis en place des plans de préparation aux situations d'urgence. De même, il suit les recommandations des autorités sanitaires nationales. Grâce à vous, il est possible d’aider à mettre en place les mesures pour protéger les enfants, les familles et le personnel et de contribuer aux efforts de santé publique.

Les mesures de santé publique varient d'un pays à l'autre. Dans certains pays, il a été conseillé aux gens de réduire au maximum les contacts sociaux et de rester chez eux. Dans d'autres, les écoles ont fermé mais l'éducation des enfants se poursuit à la maison. Cela entraîne de nombreux changements pour les enfants que nous soutenons. Ils ont besoin d’une attention supplémentaire pendant cette période. Par exemple, en Italie, SOS a renforcé le soutien psychologique. En Palestine, les maisons familiales SOS ont été équipées de nouveaux ordinateurs pour que les élèves puissent continuer à suivre les cours à distance.

Dans le même temps, SOS Villages d'Enfants a appelé les gouvernements à se concentrer sur l'intérêt supérieur des enfants particulièrement vulnérables lors de cette crise et à prendre des mesures pour garantir leur protection et leur prise en charge. Cela concerne non seulement les enfants dont elle s’occupe dans les familles SOS mais aussi les enfants des programmes de renforcement des familles. L’organisation mondiale demande aux gouvernements de ne pas oublier ces enfants.

Certains des services peuvent être impactés par les réponses nationales et internationales au virus. Par exemple, dans de nombreuses villes, les bureaux de poste sont fermés, ce qui peut retarder la correspondance. Les lettres et les colis que vous envoyez peuvent également être différés. Dans certains cas, des jours supplémentaires sont nécessaires pour répondre à vos demandes car le quotidien de nos collègues du monde entier est dépendant des mesures sanitaires.

Votre soutien rend possible la protection des enfants, des adolescents et des familles. Votre contribution est particulièrement importante en ces temps difficiles.

Merci, protégez-vous et soyez prudents !