Monalisa avance vers son rêve de devenir conférencière

Publié le : 17-04-2019

Monalisa Ariska est convaincue d'avoir un avenir radieux devant elle. La jeune femme indonésienne rêve de devenir conférencière un jour - et elle remercie YouthCan! de lui avoir appris à ne pas avoir peur de se battre pour ce qu'elle veut.
 
«YouthCan! m'a appris beaucoup de choses », déclare Monalisa à propos de cette initiative mondiale visant à lutter pour l'employabilité des jeunes. «Cela m’a permis d’acquérir des compétences relationnelles, comme apprendre à parler en public, et nous avons reçu des conseils et astuces sur la manière d’être plus confiant devant un grand nombre de personnes», explique-t-elle.
 
Monalisa, 21 ans, est arrivée à SOS Villages d’Enfants Indonésie en 2006. Elle en est actuellement à sa dernière année d’études universitaires et elle compte solliciter une bourse pour faire une maîtrise et devenir ensuite conférencière. «Je rêve de devenir conférencière en dehors de l'Indonésie, en Europe peut-être, dans une université. C’est mon plus grand rêve », dit-elle.
 
Bien qu'elle ait des objectifs clairs, elle affirme qu'un manque de confiance freine d'autres jeunes indonésiens. « Ils ne se sentent pas assez courageux pour prendre des risques, ils ont peur d’aller au travail, de se battre pour ce qu’ils veulent », dit-elle. « Vous pouvez dire qu’ils ne croient pas vraiment en eux-mêmes. »
 
Après avoir participé à YouthCan !, Monalisa déborde de confiance en son avenir. Elle dit: «La chose la plus importante que j’ai apprise dans YouthCan! C’est: n’ayez pas peur d’essayer d’obtenir ce que vous voulez, n’oubliez pas de faire un pas en avant et ayez le courage de prendre le risque. »
 
Découvrez-en plus sur YouthCan!