Actualités

24-01-2019

Journée internationale de l’éducation

Pour la première fois en 2019, la communauté internationale est invitée à célébrer une journée dédiée à l’éducation.

Cette nouvelle date inscrite dans l’agenda de l’ONU et fixée au 24 janvier, fait suite à l’adoption le 3 décembre dernier d’une résolution par l’Assemblée générale des Nations Unies qui lie intimement éducation et Objectifs de Développement Durable.

Si l’éducation est au cœur de l’ODD 4 qui promeut « une éducation de qualité inclusive et équitable et des possibilités d’apprentissage pour tous tout au long de la vie » et qu’elle est inséparable de l’ODD 8 qui vise « une croissance économique soutenue et un travail décent pour tous », elle participe aussi pleinement à la réalisation des quinze autres ODD. Ceux-ci guident les actions de la communauté internationale jusqu’en 2030 pour que personne ne soit oublié sur le chemin du développement durable et pour essayer de bâtir ensemble un monde pacifique, juste et équitable. 

En matière d’éducation, les objectifs sont loin d’être atteints, les défis restent de taille. Comme le rappelle l’Unesco, 262 millions d’enfants et d’adolescents ne vont toujours pas à l’école, moins de 40% des filles achèvent le premier cycle de l’enseignement secondaire en Afrique subsaharienne et près de 4 millions de jeunes réfugiés ne sont pas scolarisés.

SOS Villages d’Enfants qui est au service des enfants qui ont perdu ou risquent de perdre la prise en charge parentale et de ceux qui vivent dans des conditions d’extrême vulnérabilité a fait de cette éducation de qualité une priorité. Aussi s’engage-t-elle à ce que chaque jeune y ait accès pour le préparer au mieux au monde de demain. Elle entend favoriser un enseignement de qualité pour tous, une formation continue et l’employabilité des jeunes pour assurer leur pleine participation à la vie sociale, économique et politique. Elle entend protéger et garantir un accès à l’éducation aux enfants confrontés à des crises ou vivant dans des zones de conflits ou victimes de catastrophes naturelles.

L’éducation est un droit fondamental et un des rouages essentiels du développement. Elle est une clé de voûte de la cohésion sociale et de la paix. Merci à vous de continuer à nous aider à en préserver l’accès aux enfants les plus vulnérables dans le monde.

Photo : SOS Villages d'Enfants Népal