Soutenir les réfugiés vénézuéliens en Colombie

Publié le : 18-12-2018

Après avoir appuyé en 2017 le programme SOS mis en place à Mocoa en Colombie suite à des coulées de boue meurtrières, l’Institut BEI renouvelle cette année son soutien à SOS Villages d’Enfants par le biais de notre association.

Il porte sur le programme d’aide d’urgence qui vient en aide à des centaines d’enfants et de familles du Venezuela réfugiés en Colombie dans les régions de La Guajira et de Santander. Priorité est donnée aux familles sans abri qui comptent rester temporairement dans le pays. Cette intervention de SOS Villages d’Enfants Colombie est coordonnée avec les autorités et d’autres organisations humanitaires locales et internationales.

A Bucaramanga, un centre de développement familial et communautaire proposera à des centaines de familles un soutien psychosocial et une orientation juridique de même qu’un renforcement en matière de prise en charge parentale et de protection des enfants. Par ailleurs, quatre Espaces Amis des Enfants ouverts dans les communautés de Bucaramanga, Riohacha, Maicao et La Uribia offriront entre autres des activités pédagogiques aux jeunes. SOS Colombie mettra aussi à disposition dans la région de Santander des logements temporaires pour des familles migrantes. Enfin, l’association prévoit de venir en aide à des enfants réfugiés non accompagnés sur leur chemin de l’exil en leur apportant un soutien direct (logement, soins de santé, nourriture et vêtements) tout en essayant de les réunifier avec leurs familles ou de leur assurer une protection en les référant à des services sociaux étatiques. Plus de 2.300 bénéficiaires, 1.700 Vénézuéliens et 600 Colombiens, devraient être concernés par ce projet prévu sur dix mois.

Pour l’heure, quelque 300 enfants et adolescents sont accueillis dans les Espaces Amis des Enfants ouverts par SOS Villages d’Enfants Colombie pour les protéger de toutes les formes de violence (travail forcé, recrutement dans des groupes armés, abus et exploitations). Au programme, des activités éducatives, récréatives et socioculturelles et des rencontres avec les familles pour prévenir la séparation et renforcer la prise en charge parentale.

SOS Villages d’Enfants Monde remercie vivement l’Institut BEI pour son soutien à la grave crise de réfugiés que connaît aujourd’hui l’Amérique du Sud.