Our Projects

Education and Training

NIGER - Dosso

Entretien du Jardin d’Enfants de Dosso

  • Objectif du Programme
  • Situation des enfants
  • SOS au Niger
  • Financement

Objectif du Programme


Le Village d’Enfants SOS de Dosso fut construit en collaboration avec des associations sœurs. Dans le cadre de cette collaboration, SOS Allemagne a pris en charge la construction de 4 maisons unifamiliales alors que SOS Suisse a financé la construction de deux maisons unifamiliales. La construction d’un centre médical et d’une école primaire a été prise en charge par SOS Pays-Bas. SOS Villages d’Enfants Monde a pris en charge la construction de 6 maisons unifamiliales qui accueillent depuis août 2010 60 enfants. 77 enfants du Village d'Enfants SOS et des environs défavorisés sont pris en charge au sein du Jardin d’Enfants SOS, dont la construction a été également financée par SOS Villages d’Enfants Monde.

Le Village SOS est composé de 12 maisons unifamiliales qui peuvent accueillir jusqu’à 120 enfants, d’un Jardin d’Enfants SOS pour 77 enfants du village et des environs, d’une Ecole primaire SOS pour 200 élèves du village et des environs. Le village vient au total en aide à près de 400 enfants, mais aussi à 48 employés sans oublier les bénéficiaires indirects. Le Village d'Enfants SOS se veut un lieu ouvert qui favorise l'intégration des enfants SOS dans leur environnement local ainsi que les échanges et les rencontres avec les communautés voisines.

Situation des enfants


Le Niger a ratifié la convention sur les droits de l'enfant en 1990. D’un point de vue démographique, le Niger est un pays extrêmement jeune : près de la moitié de sa population a moins de 14 ans. Comme toujours, les enfants représentent le groupe le plus vulnérable de la population dans un pays aussi pauvre. En effet, on compte 970.000 enfants orphelins. Le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans reste très élevé avec 160 décès pour mille naissances, et le taux de mortalité infantile est l’un des plus élevés au monde.

Une étude, menée en 2006, souligne que 10% des enfants de moins de 15 ans vivent sans leurs parents, que ceux-ci soient vivants ou pas. La même étude souligne qu'entre 2000 et 2006, la proportion des enfants séparés d’au moins un de leurs parents était passée de 17,4% à 32% des enfants de moins de 15 ans. Cette réalité pousse certains à recourir à des activités à haut risque telles que la prostitution (pour 15% des filles) ou des travaux dangereux afin de pouvoir être autonomes.

A Dosso, lieu du programme, les enfants de moins de 5 ans représentent 49,5% de la population. Un grand nombre d’enfants risquent de perdre la prise en charge parentale, sachant que 57% des ménages sont extrêmement vulnérables. 83 % des enfants dorment sans avoir mangé.

Le droits des enfants est peu respecté en raison du manque d'éducation ainsi que de leur situation extrêmement précaire au sein de la communauté. Il existe bien quelques organisations à base communautaire qui soutiennent les enfants confrontés à des problèmes familiaux, mais ces organisations manquent de capacités et de ressources pour développer cet élan communautaire.

SOS au Niger


SOS Villages d’Enfants est présente depuis les années 1990 au Niger, pays le moins développé du monde et qui fait face à de nombreuses crises. Il fait partie des 14 pays dont le taux d’alphabétisme des adultes est largement sous la barre des 50%. Le taux de chômage est très élevé et la situation empire alors que des milliers de jeunes (64% de la population a moins de 24 ans) sont très faiblement scolarisés. En dépit d’un Ministère de la Formation Professionnelle pour répondre plus spécifiquement aux besoins d’emplois des jeunes, un million et demi, âgés de 13 à 19 ans, seraient en dehors du système éducatif et sans emploi ! 
 
jwp-map-niger-fr.gif
 

Financement


Notre association contribue au financement de l'entretien du Jardin d'Enfants SOS à Dosso. Afin de nous permettre de poursuivre et de pérénniser notre action, nous avons besoin de votre soutien.